White Prince of the Forest

La musique féerique de white prince of the Forest (morceau de Celeste, enregistré en live dans le lointain 1973), se fond avec l’innocence de la nature, à l'unisson avec le chant des oisillons, qui la bouche ouverte, attendent pour la nourriture de la mère.

Les phoques et les dauphins dansent à la surface de la mer, accompagnés par le son des flûtes célestes.

Les chamois parcourent les pentes des montagnes enneigées en toute liberté, deux mouflons regardent incrédules ceux qui les observent. Un beau spécimen de loup blanc est le prince incontesté de la montagne.

Les profondeurs de la mer, riches en poissons et coraux, sont occupées par une raie, heureuse de recevoir des caresses, et une majestueuse tortue géante, qui se laisse tranquillement admirer, pour ensuite s’éloigner lentement vers l’espace infini de l’océan, avec en musique de fond l’improvisation au piano électrique de “Wurlitzer” de Lagorio, accompagnée par les arpèges de la guitare de Schiavolini.

 

Click here - http://fbetting.co.uk claim betfair bonus