The dance of corals

Un petit morceau musical réalisé en live en 1973, chanté en anglais par une voix suave, celle de Nikki Barton, et à la fin de la chanson, le piano énigmatique de Lagorio, sont le fond sonore d’un merveilleux fond marin, peuplé de poissons divers, parmi lesquels le Reef Octopus, une espèce en danger d'extinction, car chassée par l’homme pour des fins alimentaires.

Raies, hippocampes, requins, un beau et sympathique béluga, une danse de dauphins qui nous adressent des sourires et sautent au rythme de la musique et enfin le passage lent, maintenant, de quelques tortues de mer, qui se sont laissées reprendre facilement par les caméras discrètes de l’opérateur.

 

Click here - http://fbetting.co.uk claim betfair bonus